172,47 $

Analyse et conception des parcs à résidus miniers

Actions et panneau des détails

172,47 $

Informations sur l'événement

Partager cet événement

Date et heure

Endroit

Endroit

Événement en ligne

Description de l'événement
Analyse et conception des parcs à résidus miniers, et utilisation d’inclusions de roches stériles

À propos de cet événement

Les ouvrages de retenue construits pour l’entreposage des rejets de concentrateur dans les parcs à résidus miniers doivent être conçus de façon à pouvoir supporter les charges critiques anticipées durant l’opération de la mine et après sa fermeture. Divers incidents survenus au cours des dernières années démontrent que la stabilité géotechnique de ces ouvrages soulève encore de nombreux défis. Plusieurs organisations ont proposé des modifications à leurs lignes directrices et aux critères de conception. Ceci affecte notamment le choix des méthodes d’analyse pour évaluer le comportement et la stabilité des ouvrages de confinement autour des parcs à résidus miniers.

Ce cours intensif, qui s’adresse aux professionnels du domaine de la gestion des rejets miniers, résumera d’abord la problématique générale, puis présentera de façon sommaire les propriétés usuelles des résidus de mines en roches dures, ainsi que les caractéristiques des digues de retenue. On reverra ensuite les principaux facteurs qui affectent la stabilité de ces digues pour des chargements statique et cyclique. Certains outils typiquement utilisés pour analyser le comportement des ouvrages seront revus. Le cours abordera aussi les critères de conception, ainsi que la sélection et l’effet des événements critiques comme les pluies abondantes et les séismes. Une portion du cours portera sur l’utilisation d’inclusions de roches stériles dans les parcs à résidus miniers afin d’améliorer le drainage et la consolidation des résidus, et la stabilité géotechnique des ouvrages. Certains des principaux résultats des travaux récemment menés sur le site de la mine Canadian Malartic, en Abitibi, seront utilisés pour illustrer l’utilisation des inclusions.

Samuel Yniesta est Professeur adjoint à Polytechnique Montréal depuis 2016, et spécialiste en ingénierie géotechnique sismique. Ses travaux portent en particulier sur la modélisation numérique, la caractérisation de l’aléa sismique, et l’étude des conséquences des séismes sur les systèmes géotechniques, notamment les parcs à résidus.


		Image de Analyse et conception des parcs à résidus miniers

Depuis décembre 2018, Carlos Ovalle est professeur adjoint à Polytechnique Montréal et membre de l'IRME. Dans le passé, il a été affilié à PUC Chili (2013-2018), ainsi qu'à l'École Centrale de Nantes en France, où il a obtenu son doctorat en 2013. Avant son doctorat, Carlos a travaillé 8 ans pour des sociétés de conseil en génie impliquées dans la géotechnique environnementale pour des opérations minières dans les Andes en Amérique du Sud (Chili, Pérou et Argentine). Ses intérêts de recherche incluent les développements expérimentaux et numériques pour la caractérisation et la modélisation de problèmes géotechniques, avec un accent particulier sur les installations de stockage des déchets miniers.


		Image de Analyse et conception des parcs à résidus miniers
Partager avec des amis

Date et heure

Endroit

Événement en ligne

Sauvegarder cet événement

Événement sauvegardé