Gratuit

Débat #2 : Arts autochtones / Résistance et déconstruction de l'Histoire

Informations sur l'événement

Partager cet événement

Date et heure

Endroit

Endroit

Espace culturel Ashukan

431 Place Jacques-Cartier

Montréal, QC H2Y 3B1

Canada

Afficher la carte

Description de l'événement

Description

english follows

DAM revient avec la deuxième soirée de « Réflexion en trois temps »

Débat #2 : Arts autochtones : Résistance et déconstruction de l'histoire

L’histoire coloniale a balayé des récits l’histoire des Premières nations, Métis et Inuit qui ont continué à raconter leurs luttes et résistances collectives. Leur reconnaissance se limite trop souvent à une invitation à présenter une performance artistique rituelle pour l’ouverture de cérémonies officielles, sans considération pour leur histoire et les réalités de leurs cultures.

Des associations œuvrent depuis longtemps à la diffusion de leurs pratiques artistiques et culturelles et à la conscientisation aux droits autochtones. Le mouvement “Idle No More” a permis de fédérer et de rendre visible, en cette ère numérique, les protestations des peuples autochtones à travers un art engagé. Pour reprendre l’interrogation de Nadine St-Louis, entrepreneure sociale autochtone et Fondatrice-directrice générale des Productions Feux Sacrés : « comment créer un espace visible pour les artistes invisibles et essentiel pour la déconstruction de l’Histoire ? »

  • Panélistes : Alexandra Lorange, André Dudemaine, Isabelle Picard
  • Modération : Nadine St-Louis

Illustration : Jacques Newashish

***

DAM returns with the second evening of "Réflexion en trois temps".

Debate 2: Indigenous arts: Resisting and desconstructing history

Colonial history has banished the history of the First Nations, Métis, and Inuit peoples—the same history that continues to highlight their collective struggles and resistance. Recognition has all too often been limited to invitations where First Nations, Métis, and Inuit people present ritual artistic performances as part of official opening ceremonies, paying no consideration for their history and their cultural realities.

Associations have been working hard to share artistic and cultural practices, and to raise awareness of indigenous rights for a long time. In this digital age, the Idle No More movement encouraged protests from Indigenous peoples to be united and seen by way of engaged art. We will ask the same question Nadine St-Louis, Aboriginal social entrepreneur and founder and executive director of Sacred Fire Productions, asked: “How do we create a visible space for invisible artists and an essential space for deconstructing history.

  • Speakers: Alexandra Lorange, André Dudemaine, Isabelle Picard
  • Moderator: Nadine St-Louis

Illustration: Jacques Newashish

Partager avec des amis

Date et heure

Endroit

Espace culturel Ashukan

431 Place Jacques-Cartier

Montréal, QC H2Y 3B1

Canada

Afficher la carte

Sauvegarder cet événement

Événement sauvegardé