20 $

LA DIGNITÉ DANS LA PAUVRETÉ: UN ÉCHANGE AVEC NICOLE CROTEAU

Informations sur l'événement

Partager cet événement

Date et heure

Endroit

Endroit

Salle Bellarmin

25 Rue Jarry Ouest

Montréal, QC H2P 1S6

Canada

Afficher la carte

Politique de remboursement

Politique de remboursement

Pas de remboursements

Description de l'événement

Description

« TOUTE DÉPOSSESSION PEUT MARQUER LE DÉBUT D’UNE RECONQUÊTE DE SOI. »

Après 15 ans de vie professionnelle, Nicole Croteau se voit projetée dans la spirale de l’appauvrissement. Être pauvre dans une société riche, c’est non seulement vivre dans les privations et l’incertitude, mais aussi dans l’isolement et la culpabilité. La lutte qu’elle devra y mener pour sa dignité se révèlera peu à peu, avec le soutien de son entourage, une étape de guérison intérieure. « La dignité est ce qui nourrit l’âme lorsque le corps est rassasié » confesse Nicole Croteau réduite à la misère dans la quarantaine après une maladie qui l’a obligée à abandonner son métier.

Son témoignage d’une grande finesse s’adresse à ceux que la vie éprouve matériellement, à leurs proches désireux d’aider sans blesser, mais aussi à toute personne en ses pauvretés secrètes. Pour restaurer la confiance en ses capacités, est-il nécessaire de rappeler que la pauvreté ne définit pas à elle seule la personne, elle n’en expose qu’un aspect de son histoire? Ainsi, en dépit de la dépendance financière, prendre le temps d’être à l’écoute de soi et de faire le point sur sa vie favorise un processus de transformation profonde et le rétablissement de sa dignité.

Auteure du livre « Heureux les pauvres ? » publié en 2016 aux éditions Médiaspaul, Nicole Croteau a lutté durant toutes ces années d’abord pour survivre, mais ensuite pour parvenir à guérir de ses blessures d’enfance et à s’accomplir comme personne. Son expérience, elle a voulu la mettre par écrit, pour faire connaître la réalité des pauvres et enrayer leur stigmatisation. Dans cet ouvrage, Nicole Croteau veut faire connaître la pauvreté de l’intérieur, reconnaître que les pauvres ont aussi d’autres besoins : trouver la nourriture du cœur et de l’âme, être entendus et écoutés, avoir des temps de répit, pouvoir se donner des plaisirs sans culpabilité.

Enfin, à partir de sa propre expérience de résilience, elle indique des voies de passage : malgré un départ difficile dans la vie, se reprendre en main ; retrouver une marge d’autonomie ; dépasser la culpabilité ; oser exister ; ne pas renoncer au plaisir. Il y a une renaissance et des recommencements possibles. On peut grandir à travers la pauvreté. L’intention de l’auteure est de décrire la pauvreté vue de l’intérieur afin d’amener nous les lecteurs à identifier nos préjugés fréquents vis-à-vis les « assistés sociaux » et à voir ceux-ci comme des personnes à part entière, avec chacune son histoire, ses souffrances, ses désirs légitimes de bonheur et d’accomplissement. Le témoignage intelligent de cette femme courageuse nous invite à plus d’empathie et de solidarité pour ces citoyens qui partagent avec nous la même dignité humaine.

QUELQUES MOTS SUR NICOLE CROTEAU

Nicole Croteau a été orthothérapeute jusqu’à ce que des problèmes de santé l’éloignent du marché du travail durant plusieurs années. Autour de la quarantaine, sa vie a basculé. La maladie, des séjours répétés à l’hôpital, une santé fragilisée ont fait qu’elle n’a jamais pu retourner sur le marché du travail. Elle est rapidement tombée dans la pauvreté et y est restée, avec tout ce que cela comporte de difficultés et d’humiliations. Ce fut la lutte pour survivre au jour le jour. Cette précarité s’est atténuée quand, à 65 ans, elle a commencé à toucher la pension de vieillesse; ce n’était plus la misère, mais c’était encore la pauvreté. Elle est engagée dans les milieux de la solidarité sociale. Critique avisée d’un système social qui accable les démunis, c’est surtout une inspirante affirmation de résilience. Elle est Finaliste du prix Communications et société.

Savoir plus sur Nicole Croteau: Cliquez sur ce lien

Cette soirée échange avec Nicole Croteau s'inscrit dans la programmation "Des journées de la paix."

Date: Mercredi 4 septembre 2019 de 17h à 19h

Où : Salle Bellarmin, 25 rue Jarry Ouest, Montréal, Qc, H2P 1S6

Admission : 20$ (Boisson et bouchées incluses) - Inscription jusqu'au 28 août

Métro : Jarry - Bus 193

Vente disponible au coût de 19,95$ (paiement comptant uniquement) et dédicace de l'ouvrage sur place



Partager avec des amis

Date et heure

Endroit

Salle Bellarmin

25 Rue Jarry Ouest

Montréal, QC H2P 1S6

Canada

Afficher la carte

Politique de remboursement

Pas de remboursements

Sauvegarder cet événement

Événement sauvegardé