Informations sur l'événement

Partager cet événement

Date et heure

Endroit

Endroit

Salle des Boiseries

405 Rue Sainte-Catherine Est

(J-2810)UQAM

Montréal, QC H2X 3S1

Canada

Afficher la carte

Description de l'événement

Description

RÉSUMÉ

Rassemblant des spécialistes en études stratégiques et en économie politique, cette journée organisée par l’Observatoire de l’Eurasie du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation en collaboration avec l’Institut d’études internationales de Montréal et la Chaire Raoul-Dandurand propose de jeter un éclairage sur la place et le rôle d’une ex-superpuissance dans un monde en pleine transformation.




PROBLEMATIQUE DE LA JOURNÉE

Il y a 25 ans, le président russe Boris Eltsine lançait un programme radical de libéralisation et de privatisation de l’économie, une « thérapie de choc » devant permettre au nouvel État de rompre définitivement avec le socialisme et son modèle de planification centralisée. Tandis que la société et les responsables politiques s’essayaient à la démocratisation et au pluralisme, la Fédération de Russie remplaçait l’URSS au Conseil de sécurité de l’ONU, promettant de rejoindre ce que l’on nommait alors à Moscou « le monde civilisé ». Une nouvelle ère historique de coopération internationale semblait s’ouvrir.

Or, ceux qui rêvaient de voir s’estomper les antagonismes Est-Ouest allaient peu à peu déchanter. Gravement affaiblie par la décroissance spectaculaire des années 1990, la Russie sera tenue à l’écart de l’intégration européenne, acculée à la périphérie d’un système international largement dominé par les États-Unis. Les vagues successives d’élargissement de l’OTAN ont consacré une asymétrie géopolitique que la Russie, nostalgique de sa puissance perdue, allait tâcher de combattre.

Depuis l’invasion de la Géorgie en 2008, et surtout depuis l’annexion de la Crimée et le déclanchement d’un conflit sécessionniste en Ukraine en 2014, le spectre d’une nouvelle Guerre froide est sur toutes les lèvres. Le théâtre syrien a pris les allures d’une guerre par procuration à travers laquelle le président Vladimir Poutine tente de renégocier les rapports de force. Victime des sanctions économiques imposées par les pays du G7 et durement touché par la chute du prix des hydrocarbures, la Russie a-t-elle aujourd’hui les moyens de ses ambitions ?



PROGRAMME PRÉLIMINAIRE

9h00 – 9h30 : Accueil des participants

9h30 – 10h00 : Mot de bienvenue, Claude-Yves Charron, Directeur de l’institut d’études internationales de Montréal, UQAM
Ouverture officielle, Frédérick Gagnon, Titulaire de la Chaire Raoul-Dandurand. UQAM

10h00 – 11h20 : Conférence : Quelle place pour la Russie? : Entre la Chine de Xi Jinping et les États-Unis de Donald Trump, Thomas Gomart, Directeur de l’Institut français des relations internationales

11h40 – 13h00 : Table ronde en économie politique : L’économie de la Russie face aux sanctions internationales
Irvin Studin, professeur visiteur à la Chaire Raoul Dandurand, UQAM
Nicolas Fresne, vice-président aux affaires internationales, Investissement Québec
Yann Breault, co-directeur Observatoire de l’Eurasie du CEIM, UQAM

13h00 – 14h30 : Pause dîner

14h30 – 15h50 : Conférence : La prise de contrôle de l'agenda politique international en Syrie par la Russie : sa portée et ses conséquences ?
Jacques Lévesque, professeur émérite au Département de science politique, UQAM

16h00 – 17h20 : Table ronde en études stratégiques : L’agenda sécuritaire de Moscou dans la nouvelle multipolarité
Nicolas Chibaeff, diplomate en résidence à la Chaire Raoul Dandurand, UQAM
Olga Alexeeva, professeur au Département d’histoire, UQAM
Ekatarina Piskunova, chercheuse au CEPSI/CERIUM, Université de Montréal

17h20 – 17h30 : Discours de clôture
Michèle Rioux, Directrice du Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation, UQAM

17h30 – 18h00 : Vin d’honneur

Date et heure

Endroit

Salle des Boiseries

405 Rue Sainte-Catherine Est

(J-2810)UQAM

Montréal, QC H2X 3S1

Canada

Afficher la carte

Sauvegarder cet événement

Événement sauvegardé