Sauter la navigation principale
Contenu de la page

Sauvegarder cet événement

Événement sauvegardé

— « La Société fabienne: les maîtres de la subversion démasqués », par Guy Boulianne (vente post-lancement)

Editions Dédicaces LLC

Dimanche 15 septembre 2019 à 15:00 - Jeudi 31 décembre 2020 à 23:30 (HAE)

— « La Société fabienne: les maîtres de la subversion...

Informations sur les billets

Types de billets Reste La vente se termine Prix Frais Quantité
LA SOCIÉTÉ FABIENNE (livraison incluse)
Achetez le livre « La Société fabienne » et recevez votre exemplaire par la poste sans AUCUN FRAIS supplémentaire (livraison gratuite).
33 Billets 31 déc. 2020 24,99 $ 1,86 $

Partager — « La Société fabienne: les maîtres de la subversion démasqués », par Guy Boulianne (vente post-lancement)

Détails de l'événement


 

 

ISBN : 978-1-77076-738-6
Format : 484 pages, 5.5 x 8.5 po., broché,
papier intérieur crème #60, encre intérieur noir et blanc,
couverture extérieure #100 en quatre couleurs

Soutenue par les Rothschild et les Rockefeller, la Société fabienne (Fabian Society) est à l’origine de ce qu’on appelle aujourd’hui le Nouvel Ordre Mondial par l’intermédiaire de ses nombreuses ramifications, dont le Council on Foreign Relations (CFR), le Bilderberg, la Commission Trilatérale et d’autres instruments de pouvoir antidémocratique.

La Société fabienne est aussi à l’origine des Nations Unies et autres organisations supra-nationales. A partir des années 1920, le gouvernement mondial a été particulièrement promu par le département des relations internationales de la London School of Economics, une université fondée par la Société fabienne. Cette prestigieuse école de sciences économiques a formé dans un esprit fabien des générations de dirigeants, dont l’ancien président de la Commission européenne Romano Prodi, la reine du Danemark Margarethe II, l’ex-premier ministre canadien Pierre Elliott Trudeau, le financier George Soros (fondateur de l’institut Open Society) et l’ex-premier ministre du Québec Jacques Parizeau (nous vous rappelons que le Parti Québécois est membre du Montreal Council on Foreign Relations, une filiale du CFR, créé par les mondialistes fabiens Rockefeller).

Le pendant canadien de la Société fabienne est la Fondation Douglas-Coldwell, créée par Tommy Douglas, le premier chef fédéral du Nouveau Parti démocratique (NPD) de 1961 à 1971, et MJ Coldwell, chef de la Fédération du Commonwealth coopératif (FCC), de 1942 à 1960. Tous les deux avaient désiré un homologue canadien à la Société fabienne.

Le livre de Guy Boulianne vous dévoilera des informations qui vous feront mieux comprendre les enjeux actuels de la mondialisation, de l’immigration massive et du multiculturalisme. L’objectif de la Société fabienne étant de détruire les identités raciales et culturelles, le nationalisme et de mettre fin à la démocratie en utilisant les principes du socialisme démocratique et du gradualisme dans le but ultime d’implanter un gouvernement mondial, sous l’égide d’un régime totalitaire.

— Le livre est aussi en vente dans les boutiques suivantes :

Amazon | Kindle | eBay | Biblio | Payloadz | Barnes & Noble | Kobo | Delcampe | Lulu | Playster | Sellfy | 24symbols | Gumroad | Smashwords | Buy A Book Online | PriceMinister | Scribd | 1tpe | Alibris | Goodreads | Babelio | Books2Read | Apple Books |

 

 

 


 

À PROPOS DE GUY BOULIANNE :

Arrière-grand-cousin au 15ième degré de l’ambassadeur de France, Jean-Noël de Bouillane de Lacoste (inscrit au  Who’s Who depuis 1993), l’auteur et éditeur québécois Guy Boulianne est issu de la plus ancienne noblesse du Dauphiné, en France.¹

En 1983, il publie un premier recueil de poésie intitulé « Avant-propos d’un prince fou », suivi en 1987 par un second recueil intitulé « La bataille des saints ». En 1983, il est nommé au sein du conseil d’administration du Regroupement des Auteurs-Éditeurs Autonomes (RAEA).

Il devient le co-directeur de la galerie d’art Frère Jérôme de 1983 à 1987. Il ouvre par la suite sa propre galerie en plein cœur de Montréal, la galerie d’art Imagine, après que la galerie Lézart ait pris la relève de la galerie Frère Jérôme durant trois ans. De 1983 à 1987, il conçoit et réalise deux émissions télévisées à la station de Vidéotron : « Écriture d’ici » et « Plume et pinceau ».

En 1996, il publie un recueil collectif dans lequel il réunit plusieurs auteurs québécois et européen. Ce livre, intitulé Acacia, est l’objet d’une tournée durant laquelle il est présenté dans une douzaine de villes à travers l’Hexagone. En 1997, il fonde en France le Conseil Franco-Québécois de la Culture qui a pour objet de développer les échanges culturels entre la France et le Québec. Deux ans plus tard, il ouvre une antenne de cette même association au Québec.

De 2005 à 2009, il est l’éditeur en chef de la maison d’édition Mille Poètes (Delaware, États-Unis). Il y dirige tous les aspects de l’entreprise : développement, marketing, édition, graphisme, conception web et plusieurs autres secteurs.

En 2007, il écrit et publie le récit « Les Biflides se souviennent », et l’essai historique « Le Mont du roi ». Il participe en 2009, en tant que poète, à l’anthologie française “Poésie du Rêve. Rêves de Poésie” (Les Dossiers d’Aquitaine) en y publiant son poème "Préface aux dirigeants".

 

 


 

 

 

Les Terrasses Saint-Sulpice sont citées dans les guides touristiques comme étant un point de repère incontournable de la métropole montréalaise. Véritable institution, les Terrasses Saint-Sulpice sont situées au cœur du Quartier latin, au 1680, rue St-Denis à Montréal. Elles sont installées dans une magnifique résidence victorienne érigée à la fin du 19e siècle par le président de la Banque Hochelaga et qui devint ensuite la résidence du Lieutenant-gouverneur Évariste Leblanc. Aujourd’hui restaurée, cette résidence abrite les Terrasses Saint-Sulpice et est devenue un haut lieu de rencontres où se déroulent de nombreuses manifestations sociales, artistiques et culturelles.

Fondées en 1980 par le docteur en psychologie Maurice Bourassa et le diplomate Pierre-Luc D’Orsonnens, les Terrasses Saint-Sulpice étaient au départ un petit café-bar qui se voulait d’abord un lieu d’échanges social et culturel. Le bar respecte toujours l’aspect du lieu convivial où les gens peuvent venir en toute quiétude, puisque l’on y retrouve une sécurité des clients basée sur l’accueil et la prévention.

En vue de préserver le caractère patrimonial du site, les fondateurs ont favorisé le maintien de l’architecture originale et des matériaux d’époque de cette résidence et ce en mettant en valeur à la fois ses boiseries, la configuration des pièces, qui deviennent autant de bars d’ambiances différentes, ainsi que ses jardins. Les Terrasses Saint-Sulpice comptent plus de 1000 places réparties sur 4 étages, une terrasse en façade ainsi qu’un immense jardin-terrasse située à l’arrière de l’édifice, un havre de tranquillité où l’on peut se reposer sous les féviers au son d’une magnifique fontaine.

Les Terrasses Saint-Sulpice tirent leur nom de l’ancienne Bibliothèque Saint-Sulpice installée dans l’immeuble voisin et où était située jusqu’à récemment la Bibliothèque nationale. En utilisant le nom Saint-Sulpice, les fondateurs des Terrasses ont voulu perpétuer la mémoire du nom de cette institution.

Les Terrasses Saint-Sulpice sont au cœur de la vie culturelle montréalaise et québécoise. Le bar se veut culturel de par l’ambiance qui y prévaut et aussi par les nombreux événements qui s’y produisent : lancements, vernissages, conférences de presse, récitals, etc. L’endroit recèle en outre de biens culturels, telle, à titre d’exemple, une sculpture d’Armand Vaillancourt dévoilée lors du 30e anniversaire des Terrasses, ou encore des toiles de plusieurs peintres, une fontaine monumentale placée au cœur du jardin intérieur de la terrasse, etc.


 

 

AUCUN REMBOURSEMENT NE SERA ÉMIS. MERCI.

NOTA BENE : Nous vous prions de noter que, compte tenu de l'importante logistique de cet événement, aucun remboursement ne sera émis en cas de désistement de votre part ou si vous ne pouvez pas venir à l'événement. Si vous ne pouvez pas être présent à cet événement, veuillez nous en aviser et nous vous ferons parvenir l'exemplaire de votre livre par la poste. Nous vous remercions de votre compréhension.

 


 

Avez-vous des questions à propos de — « La Société fabienne: les maîtres de la subversion démasqués », par Guy Boulianne (vente post-lancement)? Contactez Editions Dédicaces LLC
Liste des participants Trier par : Date | Prénom | Nom
Voir plus

Sauvegarder cet événement

Événement sauvegardé

Où et quand


Café-Bar Le Saint-Sulpice
1680 Rue Saint-Denis
Montréal, QC H2X 3K6
Canada

Dimanche 15 septembre 2019 à 15:00 - Jeudi 31 décembre 2020 à 23:30 (HAE)


  Ajouter à mon calendrier

Organisateur

Editions Dédicaces LLC

Vous êtes un auteur et vous souhaitez publier votre livre tout en conservant votre autonomie et une certaine indépendance ? Vous êtes au bon endroit ! Nous vous offrons une gamme de services pour vous aider à mette en forme votre livre et à le promouvoir d'une multitude de façons. Nous vous offrons la mise en page de votre manuscrit, la création d'une couverture originale, et même la traduction de votre livre en anglais pour une diffusion sur les marchés anglo-saxons. Nous vous aidons aussi à promouvoir votre livre.

Que ce soit une vidéo promotionnelle, une entrevue, une critique littéraire, une diffusion sur les réseaux sociaux, la distribution d’un communiqué de presse... Vous trouverez tout ce dont vous avez besoin sur notre site internet.

  Contactez l'organisateur

Veuillez vous connecter ou vous inscrire

Pour payer ces billets au moyen de prélèvements automatiques, vous avez besoin d'un compte Eventbrite. Veuillez vous connecter ou créer gratuitement un compte pour continuer.