L'avenir de l'efficacité énergétique au Québec

Panneau des Actions

L'avenir de l'efficacité énergétique au Québec

L’efficacité énergétique est un outil indispensable pour affronter les grands défis de notre époque.

Où et quand

Date et heure

Endroit

Maison du développement durable (métro Saint-Laurent) 50 Rue Sainte-Catherine Ouest Montréal, QC H2X 3V4 Canada

Carte et itinéraires

Comment s'y rendre

À propos de cet événement

Un événement produit par le magazine La Maison du 21e siècle en partenariat avec Énergie 3R et la Maison du Développement durable.

Le mardi 27 septembre, à 17 h, à l’Atrium Hydro-Québec, 50, rue Sainte-Catherine Ouest.

Entrée libre (cotisation volontaire)

*Nous vous invitons à utiliser les transports actifs et/ou collectifs pour vous rendre sur place et nous vous invitons également d’apporter une bouteille d’eau réutilisable*

Merci à notre partenaire principal Hydro-Québec

AU PROGRAMME

Animation

Diane Bastien, docteure en génie du bâtiment, chercheuse à l’Université du Danemark du Sud et spécialiste en conception de maisons solaires saines et résilientes chez Alte Coop, première coopérative d’ingénierie au Québec.

Experts

- Frédérik Aucoin, chef – Dév. des marchés-Exp. énergétique, Hydro-Québec

- Daniel Perrault, ingénieur et président d’Énergie 3R: Vers une cotation énergétique obligatoire par

Le gouvernement fédéral a mandaté Ressources naturelles Canada pour éventuellement « exiger des évaluations de l’efficacité énergétique des maisons au moment de leur vente ». Le Québec aurait intérêt à s’y préparer rapidement pour plusieurs raisons. De plus, la cotation obligatoire stimulerait grandement la rénovation écoénergétique. Malheureusement, la vaste majorité des gens qui rénovent ne se prévalent pas des subventions offertes en la matière afin de rehausser la qualité, la durabilité et la salubrité de leur maison.

- Emmanuel Cosgrove, cofondateur et directeur général d’Écohabitation : Agir sur l'efficacité énergétique chez soi : des programmes au Canada qui peuvent motiver les Québécois à passer à l'action par Emmanuel Cosgrove, cofondateur et directeur général d’Écohabitation

L'information manquante, le coût élevé des travaux et la pénurie des services sont des facteurs qui empêchent les Québécois d'investir en efficacité énergétique. Des initiatives créatrices d'ailleurs au Canada, du secteur municipal ou technologique, peuvent-elles nous donner un élan?

- Pierre-Olivier Pineau, titulaire de la Chaire de gestion du secteur de l'énergie à HEC Montréal: Agir sur les trois obstacles à l’efficacité énergétique résidentielle : information, réglementation, prix

Une électricité sans GES et pas chère ne peut pas être une excuse pour ne pas améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments. Les défis de la transition énergétique sont trop importants pour qu’on se permette de conserver notre niveau de consommation actuel. Les trois principaux obstacles aux initiatives d’efficacité énergétique doivent être mieux compris et surtout amoindris pour que puisse se réaliser l’énorme potentiel d’efficacité énergétique du parc de bâtiments résidentiel québécois.

- Jean-Pierre Finet, analyste en régulation économique de l'énergie au Regroupement des organismes environnementaux en énergie : Le gaz naturel n’est pas un mal nécessaire pour décarboner le chauffage sans affecter la pointe de la demande d’électricité

Le système de chauffage électrique central avec accumulateur de chaleur combiné à une thermopompe serait la solution de chauffage la plus avantageuse dans nos maisons à tous les points de vue. Elle permettrait d’atteindre une décarbonation complète du chauffage, sans affecter la pointe de la demande en électricité, et d’améliorer le produit intérieur brut du Québec tout en augmentant le facteur d’utilisation du réseau de distribution d’électricité.

Gratuit