Informations sur l'événement

Partager cet événement

Date et heure

Endroit

Endroit

Salle Académique, Université d'Ottawa

133 rue Séraphin-Marion Privé

Ottawa, ON K1N 6N5

Canada

Afficher la carte

Politique de remboursement

Politique de remboursement

Remboursements jusqu'à 1 jour avant l'événement

Amis qui participent
Description de l'événement

Description

Vickie Gendreau est décédée le 11 mai 2013, à l’âge de 24 ans, d’une tumeur au cerveau. À ses amis, à sa famille, au monde ; elle lègue une poésie théâtrale et crue dans laquelle elle met en scène sa propre disparition. Les fennecs dansent dans ses cendres. Dans la Salle académique du Département de théâtre, une célébration posthume est organisée. On cherche Vickie dans ses mots, ses tutus, ses perruques et ses bottes de cow boy. On se rassemble pour lui rendre hommage. On chante. On danse. On tombe partout.

« Son astrologie celtique le disait. Elle allait être posthume. La reine est morte. Elle était si trash, si pétillante, si explosive, tellement de sa génération. L’amour, ne jamais en parler assez, juste parler de ça. Marie Uguay en tutu. Je sais que nous l’avons aimée. Ses amis, sa mère et moi. Si nue, si réelle, princesse de riens. »


Mise en scène d'Anne-Marie Ouellet
Décor de Marie-Pierre Proulx avec John Doucet
Environment sonore de Thomas Sinou
Éclairages de Margaret Coderre-Williams

Partager avec des amis

Date et heure

Endroit

Salle Académique, Université d'Ottawa

133 rue Séraphin-Marion Privé

Ottawa, ON K1N 6N5

Canada

Afficher la carte

Politique de remboursement

Remboursements jusqu'à 1 jour avant l'événement

Sauvegarder cet événement

Événement sauvegardé