Colloque EJC "Art-Science : la frontière est un lieu en soi"

Event Information

Share this event

Date and Time

Location

Location

Université de Sherbrooke

150, place Charles-Le Moyne

Longueuil, Quebec J4K 0A8

Canada

View Map

Event description

Description

L’injonction d’innover qui caractérise l’économie contemporaine a produit un renouveau de la réflexion institutionnelle sur le processus de création. Cette réflexion s’est surtout focalisée sur la création de richesses économiques via la créativité entrepreneuriale (1), mais les arts et les sciences ont naturellement bénéficié de cette dynamique, à travers un regain d’intérêt pour les rencontres mixtes qu’elles soient « art-science » ou bien « art-science-technologie ». C’est ainsi que l’on trouve de nombreuses initiatives en région Auvergne-Rhône-Alpes et au Québec qui cherchent à croiser les regards d’artistes et de scientifiques pour féconder l’un ou l’autre des domaines (2-4). Ces projets produisent des résultats tellement stimulants qu’ils interrogent l’idée même d’une frontière en ces deux domaines. Ces interrogations prennent au moins trois formes concrètes.

Thème 1. Comment organiser une rencontre art-science qui soit féconde en même temps que mutuellement bénéfique ?

En ce domaine, il existe un cliché : l’idée qu’il suffirait de mettre en présence un ou une artiste avec un ou une scientifique pour que quelque chose d’intéressant se produise. Comme le notait Jean Dubuffet : « L'art ne vient pas se coucher dans les lits qu'on a faits pour lui ; il se sauve aussitôt qu'on prononce son nom. Ce qu'il aime, c'est l'incognito, ses meilleurs moments sont quand il oublie comment il s'appelle. » C’est pourquoi nous nous demanderons, à la faveur des diverses expérimentations qui seront présentées : dans quelle mesure l’art (ou la science) peut-il oublier comment il s’appelle ? Comment faire en pratique ? On pourrait croire qu’il s’agit d’un enjeu théorique, et l’on se tromperait. Il s’agit d’éviter l’instrumentalisation : lorsque le scientifique utilise l’artiste ou inversement.

Thème 2. Quel rapport entre pratique artistique et pratique scientifique ?

L’histoire de l’art occidental est celle d’une séparation : le bien, le juste et le beau, qui ne faisaient qu’un dans l’Antiquité, se sont progressivement divisés en domaines d’études distincts, respectivement, la philosophie, la science, l’art. Toute tentative de rapprocher l’une ou l’autre de ces disciplines s’affronte donc à une difficulté d’ordre culturelle. Mais cette division peine à masquer une profonde similarité des gestes et des pensées. Il s’agira de mettre en évidence cette similarité dans le cas des pratiques artistiques et scientifiques, à travers des témoignages et des analyses.

Thème 3. Quel parcours pour un étudiant qui se formerait à la frontière entre art et science ?

D’un côté, du point de vue institutionnel, l’art et la science vivent dans des continents différents. De l’autre, on aimerait former des étudiants qui émargent aux deux disciplines. Bien sûr, il ne s’agit pas de former des doubles diplômés, mais bien plutôt de former des passeurs : des esprits capables de prendre à chacun des domaines pour redonner aux deux. Nous nous demanderons donc, à travers une grande variété de situations : comment inscrire un parcours transdisciplinaire dans un monde encore profondément disciplinaire ?

Notre réflexion distinguera la variété des expériences correspondant aux différentes modalités de l’art et de la science. C’est ainsi que nous accueillerons tous les duplets art-science possibles : musique-mathématiques, danse-technologie, performance-biologie, poésie et mathématiques…

Thème 4. Démonstration de travaux art-science : vidéos, performance, présentation live.

Afin que ce colloque soit aussi le prétexte à une confrontation à des œuvres, nous allons mettre en place un espace de monstration de vidéos sur le sujet « art-science ».

Thème 5 : Discussion panel.

  1. (1) Peter Thiel, « Zero to one », Crown Business (16 septembre 2014).
  2. (2) Club Art-nano, Unité Mixte de Recherche LN2.
  3. (3) Les expérimentations de la Maison des mathématiques et de l'informatique de Lyon.
  4. (4) Les résidence art-science Sporobole-Université de Sherbrooke.

Date and Time

Location

Université de Sherbrooke

150, place Charles-Le Moyne

Longueuil, Quebec J4K 0A8

Canada

View Map

Save This Event

Event Saved