Free

Indigenous Nations: Reconciliation and the elephant in the room

Event Information

Share this event

Date and Time

Location

Location

Concordia University Henry F. Hall Building

Room H-1220

1455 Boulevard de Masionneuve O.

Montreal, QC H3G 1M8

Canada

View Map

Event description

Description

Le français suit

Jurist-in-Residence, Me Morton Minc welcomes ALL to a conference presented by the Honorable Justice Harry Slade of the Supreme Court of British Columbia.

Justice Slade will discuss:

- The development of Canadian law recognizing Indigenous interests.

- What are the effects of current government initiatives concerning Indigenous peoples.

Questions: contact Alycia.Manning@concordia.ca

Regcognition of the Barreau du Quebec is being confirmed for this acitivity for the purpose of mandatory continuing education for 1 hour and a half.

Biographies

Speaker: Honorable Justice Harry Slade, Chairperson

Justice Slade was admitted to the Bar of British Columbia in 1974. His primary area of practice as a lawyer was Aboriginal Law. He has extensive experience in Specific Claims negotiation, including the British Columbia cut-off land claims. He was active in the litigation of Aboriginal law issues, including representation of national and provincial First Nations organizations on interventions before the Supreme Court of Canada in seminal cases concerned with S. 35, Constitution Act, 1982. His work included intergovernmental relations among First Nations, Canada and Provinces, including Treaty processes, self-government initiatives, and commercial development of reserve lands. As a lawyer, Justice Slade also worked with First Nations on ventures in forestry, fishing, and energy resource development. He practiced law at Ratcliff & Company, a North Vancouver, British Columbia, law firm with an extensive aboriginal and environmental law practice.

Justice Slade was appointed Queen’s Counsel in 1998 and became a Justice of the British Columbia Supreme Court in March 2001.

The Governor in Council initially appointed Justice Slade to the Specific Claims Tribunal as a Tribunal Member on November 26, 2009. He was appointed Chairperson on December 11, 2010. When Justice Slade volunteered, the Chief Justice of the BC Supreme Court nominated him for reappointments. He has since been re-appointed Chairperson for two consecutive five-year terms, the most recent of which commenced on December 11, 2015 and will end December 11, 2020.

Host: Me Morton S. Minc, formerly the President Judge of the Montreal Municipal Court, Concordia University Jurist-in-Residence

Morton S. Minc graduated from Sir George Williams University (later Concordia University) with an arts degree in 1970 and went on to study law at Université de Montréal. Alongside his private practice, he furthered his interest in teaching, contributing to a commercial law course at McGill University, and lecturing on commercial law at Concordia. In 1993, he was appointed as a judge at the Montréal municipal court. He became a member of the Canadian Association of Provincial Court Judges and an executive member of the American Judges Association, where he chaired the Therapeutic Justice Committee. In 2009, he was appointed as president judge of the Montréal municipal court and since then, has improved existing social programs and implemented others. In 2014, Me Minc was awarded Québec’s 2014 Prix de la justice award by the Minister of Justice, Stéphanie Vallée, for his outstanding contribution to the promotion of social rehabilitation, victim support and respect for human dignity in the dispensing of justice.



Juriste-en-résidence, Me Morton Minc souhaite la bienvenue à tous à une conférence présentée par l'honorable juge Harry Slade de la Cour suprême de la Colombie-Britannique.

L`honorable Slade discuter la prise en compte des intérêts des Premières Nations dans la construction du droit a-t-elle fait progresser matériellement les conditions de vie des peuples autochtones en général? Les initiatives gouvernementales actuelles offrent-elles des perspectives raisonnables d’aboutissement en ce sens?

Des questions: alycia.manning@concordia.ca

La reconnaissance du Barreau du Québec est en cours pour l'activité aux fins de la formation continue obligatoire pour une durée d'une heure et demi.

Biographies

Biographie du conférencier invité: L’honorable Harry Slade, président (adapté du site web de la Tribunal des Revendications Particulieres Canada)

Harry Slade a été admis au Barreau de la Colombie-Britannique en 1974. Jeune avocat, il se spécialise en droit des Autochtones. Il possède une vaste expérience du processus de négociation des revendications particulières, surtout en ce qui concerne les terres retranchées en Colombie-Britannique. Il s’implique activement dans la gestion de litiges relatifs aux Autochtones, notamment en représentant des organismes des Premières Nations à l’échelle nationale et provinciale lors d’interventions devant la Cour suprême du Canada dans le cadre de dossiers concernant l’article 35 de la Loi constitutionnelle de 1982, qui feront autorité. Ses travaux portent sur les relations intergouvernementales entre les Premières Nations, le Canada et les provinces, y compris la composition de traités, les initiatives d’autonomie gouvernementale et le développement commercial des réserves. En qualité d’avocat, le juge Slade collabore également avec les Premières Nations à la conduite d’entreprises dans les domaines de la foresterie, de la pêche et du développement de ressources énergétiques. Il exerce alors le droit chez Ratcliff & Company, un cabinet d’avocats situé à North Vancouver, en Colombie-Britannique, qui possède une vaste expertise en droit autochtone et environnemental.

En 1998, Harry Slade est nommé conseiller de la Reine et, en mars 2001, devient juge de la Cour suprême de la Colombie-Britannique.

Le gouverneur en conseil assigne d’abord le juge Slade au tribunal indépendant des revendications particulières le 26 novembre 2009. Il sera nommé président du tribunal le 11 décembre 2010. Lorsque le juge Slade se porte volontaire, le juge en chef de la Cour suprême de la Colombie-Britannique recommande le renouvellement de son mandat de cinq ans, lequel est ainsi reconduit à deux reprises. Son dernier mandat à titre de président s’est amorcé en décembre 2015 et se terminera le 11 décembre 2020.

Animeé par: Morton S. Minc, ancien juge-président de la cour municipale de Montréal, juriste en résidence de l’Université Concordia

Morton S. Minc obtient son baccalauréat ès arts à l’Université Sir George Williams (devenue Concordia) en 1970, puis poursuit des études de droit à l’Université de Montréal. Parallèlement à sa pratique privée, il approfondit son intérêt pour l’enseignement en collaborant à un cours de droit commercial à l’Université McGill et en enseignant dans ce domaine à Concordia. En 1993, il est nommé juge à la cour municipale de Montréal. Il devient membre de l’Association canadienne des juges de cours provinciales et administrateur de l’American Judges Association, où il préside le comité de justice thérapeutique. En 2009, il est nommé juge-président de la cour municipale de Montréal. Depuis, il ne cesse de parfaire les programmes sociaux existants et d’en implanter d’autres. Morton Minc se voit décerner le Prix de la justice du Québec 2014 par la ministre de la Justice du Québec, Stéphanie Vallée, pour son apport exceptionnel à l’application d’une justice favorisant la réhabilitation sociale, le soutien des victimes et le respect de la dignité humaine.

Share with friends

Date and Time

Location

Concordia University Henry F. Hall Building

Room H-1220

1455 Boulevard de Masionneuve O.

Montreal, QC H3G 1M8

Canada

View Map

Save This Event

Event Saved