600 $ – 1 000 $

L’apport des neurosciences cognitives pour optimiser la prononciation en LÉ...

Informations sur l'événement

Partager cet événement

Date et heure

Endroit

Endroit

Language Research Development Group

1407, rue St-Alexandre

Montréal, Québec H3A 2G3

Canada

Afficher la carte

Politique de remboursement

Politique de remboursement

Remboursements jusqu'à 30 jours avant l'événement

Description de l'événement

Description

Résumé de la formation

Les avancées récentes en neurosciences cognitives amènent à voir sous un jour nouveau l’appropriation et l’enseignement de la prononciation des langues secondes/étrangères. Au travers d’un contenu dynamique (diaporamas, enregistrements, vidéos, témoignages et expérimentations sur le terrain), cette formation de cinq jours répond aux questions que les enseignants de langue seconde/étrangère en exercice, les futurs enseignants et les conseillers pédagogiques se posent afin d’optimiser la prononciation: Quoi enseigner? Quoi corriger? Quand enseigner? Quand corriger? Comment enseigner? Comment corriger?

Présentation

Quand bien même un locuteur de langue seconde/étrangère maîtrise la grammaire de la langue qu’il veut utiliser, si sa prononciation n’est pas suffisamment intelligible, il rencontre de nombreuses difficultés, i.e.: même s’il est compétent en entretien d’embauche, l’employeur qui lui pose des questions se focalise sur l’approximation de son élocution plutôt que sur ses compétences professionnelles.

En effet, l’intelligibilité s’avère la condition nécessaire du désir d’échange langagier. Plus l’interlocuteur doit déchiffrer ce qui lui est dit, moins il est disponible pour la conversation: Si l’intelligibilité de la langue parlée est l’objectif premier de l’enseignement d’une langue seconde, cette prise en compte devrait être un devoir sur le plan de l’éthique de l’enseignement et une exigence de la part des étudiants (LeBel, 2011).

La formation, assurée par Steeve Mercier (Ph. D.) et Olivier Massé (Ing. Form.), avec la participation de Jean-Guy LeBel (Ph. D.), s’inscrit dans cet esprit. Ces plurilingues et spécialistes d’enseignement et de correction phonétique combinent 80 années d’expérience, auprès de publics variés (étudiants internationaux, immigrants économiques, réfugiés, personnes atteintes de pathologies du langage), qu’ils seront heureux de partager avec vous.

Les stratégies d’enseignement et de correction délivrées lors cette formation permettent d’optimiser l'efficience de celles proposées par nos formations en Approche Neurolinguistique de l’enseignement des langues secondes /étrangères (ANL).

Objectifs et description de la formation

Objectifs :

  • Exploiter l’apport des neurosciences cognitives à l’enseignement/apprentissage d’une langue seconde/étrangère;
  • Maîtriser les systèmes phonologique/phonétique du français;
  • Déterminer les principales difficultés/erreurs de prononciation du français langue seconde/étrangère et en diagnostiquer la nature;
  • Exploiter différentes techniques de correction phonétique.

Contenu :

  • Nécessité de la correction phonétique dans l’enseignement du français langue seconde/étrangère, quelle que soit l’approche pédagogique envisagée;
  • Problématiques de l’appropriation d’une langue seconde/étrangère du point de vue de la perception et de la production de la parole;
  • Initiation aux avancées récentes en neuroéducation;
  • Présentation des systèmes phonologique et phonétique du français et comparaisons avec d’autres systèmes ;
  • Comparaison des caractéristiques phonologique/phonétique du français avec celles d’autres langues;
  • Démonstration et mise en pratique des neuf Grands Moyens de correction phonétique (LeBel & Mercier, 2016).

Approche pédagogique :

  • Exposés avec notamment diaporamas, documents audio et vidéos, exempliers;
  • Démonstrations et pratiques de corrections phonétiques avec des non-francophones de diverses langues maternelles et profils socio-économiques.

CIFRAN Formations


Programmation

Jour 1 et jour 2 : Théorie derrière l’appropriation optimale de la prononciation en L2/LÉ

Jour 1 : Contextes linguistiques

  • Rétroactions sur les observations de classe et sur les besoins des enseignants/formateurs (le cas des erreurs au niveau des phonèmes /ʁ/ et /ø/), de la phonotaxe des syllabes complexes et de la prosodie du français);
  • Présentation des principales observations et analyses concernant la perception et la production de la parole en langue seconde/étrangère;
  • Mise à niveau terminologique (ex. correction phonétique; phonétique vs phonologie; phonèmes; phonotaxe; prosodie; aisance; précision; API; critères articulatoires);
  • Présentation des système phonologique et phonétique du français; comparaisons avec d’autres langues, dont l’anglais, l’espagnol, le mandarin, l’arabe et le népalais;
  • Justification de la nécessité de faire de la correction phonétique en langue seconde.

Jour 2 : Interventions pédagogiques

  • Échanges autour de différentes techniques d’enseignement de la prononciation;
  • Présentation des avancées en neuroscience cognitive exploitables pédagogiquement;
  • Présentation de stratégies pédagogiques visant l’optimisation de l’appropriation de la prononciation tirées des avancées en neuroscience cognitive;
  • Présentation des neuf Grands Moyens de correction phonétique de LeBel et Mercier (2016).

Jour 3, 4 et 5 : Pratiques en situation de classe réelle

  • Démonstrations de correction des erreurs de prononciation chez des apprenants du français langue seconde/étrangère;
  • Pratique supervisée avec des apprenants en situation d’apprentissage en classe et rétroactions;
  • Correction des erreurs de prononciation préalablement rapportée;
  • Échanges d’équipe et de groupe pour justifier les choix de stratégies de corrections phonétiques optimales.


Partager avec des amis

Date et heure

Endroit

Language Research Development Group

1407, rue St-Alexandre

Montréal, Québec H3A 2G3

Canada

Afficher la carte

Politique de remboursement

Remboursements jusqu'à 30 jours avant l'événement

Sauvegarder cet événement

Événement sauvegardé